Le Toshiba AC100, un ordinateur portable pas cher et pratique

Auparavant posséder un ordinateur était un luxe que ne pouvait se permettre que les plus fortunés, mais grâce à l’essor technologique actuel et dans un souci de compétitivité des grandes marques, presque tout le monde peut s’offrir son ordinateur portable. Parmi ces petits engins pas chers se démarque le Toshiba AC100. Abordable sans pour autant être dénué de charme, ce mini ordinateur a tout pour plaire, ou presque.

Atouts du Toshiba AC100

Premier avantage, son prix de 299 euros place ce Netbook dans la catégorie des moins chers de sa génération. Outre son prix, le Toshiba AC100 se distingue également par son aspect et ses composantes. L’appareil en lui-même est magnifique : menu, léger, élégant, mais, sans prétention, confortable et facile d’utilisation. Autonomie et ergonomie, cet appareil n’en manque pas. Comme les produits qui lui sont similaires, il possède un écran 10 pouces avec une résolution de 1024 x 600 et un clavier réduit et plutôt pratique. Sa webcam ce 1,3 Mégapixel est aussi une belle trouvaille.

En termes de capacités de stockage, ses 16Go sont très appréciables. Au contraire de ses semblables, le processeur de cette machine est un ARM Nvidia Tegra 250 et non un Intel ou un AMD compatible x86 comme on a l’habitude d’en voir. Ce qui permet au Toshiba AC100 de réaliser de belles performances. Ainsi, les images 3D et les documents sont impeccablement présentés, ce qui fera des traitements de données, de la création d’images et autres activités des moments de plaisir. Il est parfait pour les applications de type bureautique. Il optimise également l’exploitation vidéo HD en permettant, au moyen de la puce Nvidia, d’afficher des films 1080p pendant 6h contre 4h pour les autres du genre. Cette puce ne nécessite aucun système de ventilation. En outre, ce Netbook possède une connexion Wi-fi. Autres points positifs, il a la possibilité de se mettre en veille et en réveil de façon instantanée.
Critique du Toshiba AC100
Malgré tous ses atouts, le Toshiba AC100 présente quelques lacunes. Tout d’abord, comme la plupart des Netbooks, il a une puissance assez restreinte, ce qui en limite l’utilisation. Côté système d’exploitation, au lieu du traditionnel Windows, il utilise Android. Cela ne constitue pas un désavantage en soi, si ce n’est qu’il ne peut prendre en charge le Flash en raison de cette version 2.1 d’Android. C’est également la raison pour laquelle il ne permet pas un accès vers Google Market. Cela limite ostensiblement ses possibilités en termes de téléchargement d’applications. L’obtention de logiciels gratuits via internet est impossible.
Ainsi, quand bien même ce petit ordinateur est relativement peu cher, des débours supplémentaires devront être effectués dès lors que l’on veut installer de nouvelles applications. C’est la principale fausse note de cet ultraportable mais qui le pénalise grandement et risque d’en décevoir plus d’un. En effet, cet inconvénient ne se rencontre pas dans la plupart des Netbooks de même catégorie. Alliant confort et maniabilité, si l’on ferme les yeux sur ses défauts liés à Android, le Toshiba AC100 est un ordinateur portable à la fois peu cher et fonctionnel qui saura satisfaire sa clientèle.
Ce contenu a été publié dans Guide Achat, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le Toshiba AC100, un ordinateur portable pas cher et pratique

  1. Cazaux dit :

    Bonjours je voudrais savoir si il peut lire les disque et je serai intéressée par cet ordinateur

  2. Anonyme dit :

    moi je demand le prix

Laisser un commentaire